Rencontre d’accueil de la première promotion du Bachelor Langues et Traduction de la Faculté des Langues, Arts et Sciences Humaines Settat, Université Hassan Premier.

Bachelor Home news

Date : 05/10/2021

Lieu : Centre d’accueil, d’information, d’orientation et de carrière, Université Hassan 1er

 

Rencontre d’accueil de la première promotion du Bachelor Langues et Traduction de la Faculté des Langues, Arts et Sciences Humaines Settat, Université Hassan Premier.

 Dans le cadre de la rentrée universitaire 2021/2022, la Faculté des Langues, Arts et Sciences Humaines de Settat a organisé une rencontre d’accueil en faveur des étudiants de la première année Bachelor, inscrits à la filière « Langues et Traduction ». Cette rencontre a été présidée par Monsieur le Doyen de la faculté en présence du corps enseignant et du secrétaire général du même établissement.

Cet accueil a été organisé dans l’objectif d’expliquer aux étudiants le contexte de l’adoption de ce nouveau système de formation, ses avantages par rapport au système LMD (Licence, Master et Doctorat), ses principaux piliers, à savoir la place stratégique accordée à l’apprentissage des langues, des study skills et des soft skills, son innovation en termes d’évaluation (le système des crédits à titre d’exemple) et sa compatibilité avec les modalités de formation adoptées à l’échelle internationale. En outre, la même rencontre a été bénéfique dans la mesure où elle a permis de leur expliciter le déroulement de la formation, les débouchés possibles en ce qui concerne l’insertion dans le monde d’emploi et les langues d’enseignement.

La rencontre s’est déroulée selon l’ordre suivant :

  • Mot de Monsieur le Doyen : après avoir souhaité la bienvenue aux étudiants, l’accent a été mis sur le Bachelor comme nouveau système de formation, son apport, ses avantages, les opportunités qu’il offre, les critères de la sélection des inscrits à la filière, la richesse de la formation et sa qualité, l’aspect innovant de la filière adoptée, la diversité des horizons disciplinaires des intervenants, les débouchés professionnels de la formation, les langues de l’enseignement, la place de l’autoformation et son importance dans le processus de l’évaluation et l’importance de la discipline dans le processus de l’apprentissage.
  • Mots du corps enseignant: les interventions ont été axées sur la différence entre le statut de l’élève et celui de l’étudiant, l’accès à l’université comme une étape de transition dans le parcours de l’étudiant, le statut de l’étudiant comme rôle et identité, la vie estudiantine et ses singularités, la disposition des professeur-e-s à venir en aide aux étudiants qui en éprouveront le besoin, l’importance de l’esprit d’équipe dans l’apprentissage, les clés de l’intégration dans le monde d’emploi, à savoir la maîtrise des langues et des outils informatiques, les structures de l’université qui pourraient être utiles aux étudiants, la diversité de l’offre pédagogique, l’ouverture sur d’autres langues et, partant, sur d’autres cultures (à cet égard les différentes conventions qui ont été signées et qui seront signées dans le futur ont été soulignées) et l’importance de se fixer des objectifs et de s’appliquer à les atteindre.
  • Mots des étudiants: les interventions des étudiants ont été focalisées sur les langues de l’enseignement et les aboutissements professionnels de la formation.

Il est à souligner que les cartes de l’étudiant et les attestations d’inscription ont été distribuées aux étudiants lors de la rencontre. De plus, ces derniers sont informés que les cours seront dispensés à l’amphi D de la faculté des droits et des sciences politiques siégée au campus universitaire de l’Université Hassan 1er.

La rencontre s’est tenue entre 10h et 12h.